Artistes, quel intérêt de faire votre lyric video ?

Dès sa sortie en radio, Skyfall d’Adèle a été vu plus de 50 millions de fois sur Youtube, alors qu’aucune image-mouvement n’accompagnait la musique. Que penser ?

Tout d’abord, mais ce n’est pas nouveau, que Youtube est en ce moment (c’est forcément passager) le média sur lequel un grand nombre d’internautes écoutent de la musique.

Ensuite, qu’il est quasi inutile de penser la sortie d’un single ou d’un album sous forme de chronologie des médias, comme on l’a habituellement fait. Non. Désormais, il faut imaginer, non plus les noeuds de médiatisation, mais les liens entre. Comment ne pas faire patienter son public ? Car un public qui vous veux, c’est un public qui vous cherche. Ne pas le faire se ronger les ongles d’impatience serait donc la tendance.

Que faire lorsque la chanson tourne en radio, mais que le clip n’est pas bouclé ? Une lyric video bien sûr !

Cela permet de ne pas avoir une photo fixe (et pixellisée, cela semble aller de paire), lors d’une écoute Youtube. Il existe des logiciels facilement accessibles pour créer ces petites bêtes audiovisuelles qui feront le bonheur de votre « phénomène de longue traîne » (Anderson, 2006).

Michel Chion (L’Audio-vision, 2005) l’avait théorisé il y a déjà quelques années, en parlant d’intégrer le texte à l’image et au son : ce qu’il nomme l’audio-logo-visuel. Il faut avouer que « lyric video », ça sonne mieux. Et de toute façon cela ne décrit pas tout à fait son concept, puisque dans le cas d’une lyric video, la partie visuelle se confond avec le logo… bref.

Le texte se fétichise de plus en plus, au théâtre, en danse, comme en musique. Son apparition sur des écrans souligne, dramatise ou théâtralise un propos. Facile donc de lier une sortie radio et un clip. Certaines lyric video sont tellement bien réalisées qu’on se demande si un clip va suivre… frissons garantis ! C’est le cas du dernier Timberlake.

Certains en avait même fait un « vrai » clip. Le résultat est plutôt intéressant :

Si l’idée n’est pas tout à fait nouvelle, elle répond tout de même et en partie à la question des paroles. Depuis la numérisation des contenus, les livrets musicaux ont été dépossédés de toute valeur. Les lyric videos redonnent quelques couleurs à cette pratique agonisante. De là à penser que la pratique de lecture des paroles va connaître un nouvel élan…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s