Îl a vraiment le Mojo

téléchargementM est toujours allé définir la marge pour mieux connaître la norme du courant musical dans lequel il s’inscrit. On pourrait parler de la musique populaire la plus « indé » qui soit. C’est d’ailleurs comme ça qu’il se définit lui-même.

Pourtant, avec Îl, M (il aime…) livre enfin un album studio fait pour une écoute studieuse. Le showman accumulait jusqu’ici des albums taillés pour la scène et la folie de l’artiste. Désormais, on peut aussi apprécier M entre deux enceintes.

L’introductive Elle est une belle illustration. Composée de trois orchestrations différentes, elle démontre la dextérité qu’a le chanteur-à-lunette à construire-déconstruire-reconstruire ses propres chansons.

L’album ouvre un éventail de rocks signés alla M : Le film (à voir absolument !), Le boostant Mojo (il va falloir apprendre la choré pour ceux qui veulent aller le voir en live), La grosse bombe (au texte faussement engagé et plein d’ironie) ou encore Faites-moi souffrir (non sans rappeler Les piles, son duo avec Vaness’).

Et puis et puis, d’une chanson l’autre, les différents horizons se tracent autour de nous, des sonorités asiatiques avec Machine (attention, jeu de mots !), aux guitares andalouses de Baïa (une chanson sur sa mère, dont Serge Gainsbourg semble avoir déjà écrit la mélodie au travers de Je suis venu te dire que je m’en vais), en passant par la très belle note finale africaine Oualé (attention, re-jeu de mots).

L’album ne pouvait pas être parfait : la voix très haut perchée et lancinante du chanteur qui en fait aussi sa marque de fabrique empêche d’apprécier plus de deux écoutes des morceaux comme Laisse Aller et La Vie tue.

Reste deux pistes : La maison de Sarai qui est un tour de force de recomposition de fragments sonores aux contextes d’écoute diversifiés. Puis l’entêtante ballade, là où M excelle peut-être le mieux, avec Océan (attention, là encore, jeu de mots).

Que l’album tourne en boucle n’est pas très original, mais celui-ci est un très bon cru.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s