Youtube serait-il un best-of de la télé ?

Youtube 2Qui n’a jamais été voir une vidéo sur Youtube et s’est retrouvé scotché, hagard, la langue pendante et la bave à la commissure des lèvres à enchaîner les vidéos pendant des heures ?

Le principe de la préconisation digitale (vignettes sur la droite, puis vignettes à la fin de la vidéo) fonctionne à merveille, Youtube a bien compris le filon. Pourtant si l’on se rappelle de l’histoire de Youtube, ce n’était pas dit que ce médium d’influence soit ce qu’il est aujourd’hui.

Cette plateforme communautaire de partage de vidéos était initialement pensée comme un lieu d’expression audiovisuelle pour les internautes amateurs. Mais rapidement les grandes firmes s’y sont installées. Aujourd’hui d’ailleurs, les plus gros score d’audience ne sont pas menés par des inconnus (quoi que, nous avons l’exemple de Psy), en tout cas pas par des amateurs.

Youtube participe donc d’un phénomène de médiatisation plus global, mais est devenu au fur et à mesure des années, un pôle incontournable de mise en visibilité. Il serait idiot d’axer sa communication uniquement sur Youtube, comme il serait idiot de ne pas avoir de contenu promotionnel sur Youtube.

Vidéos de majors, comme vidéos amateurs coexistent et se côtoient donc, illustrant une multiplicité des usages de la plateforme : de la publicité (nous ne parlons pas des publicités pre-roll) de produits ou de services en tous genres, à la promotion de produits audiovisuels ou culturels (une bande-annonce de film, un clip-vidéo), jusqu’à la vidéo de famille ou d’amis mise en ligne et partagée avec toutes les personnes (ou peut-on parler déjà de personnages ?) concernées, en passant par les vidéos tirées de la télévision de sports, d’humour, de musique ou de concert, de jeux vidéos, ou d’émissions TV.

La thématicité des chaînes Youtube y est à ce compte très symptomatique.

Thématicité Youtube

Mais alors, lorsque comme moi, la télévision n’existe pas at home, Youtube devient l’antichambre spectaculaire du petit écran. Tout finit sur Youtube ? Faux ! Rien que de l’extrait, du court, du vite, mais du spectaculaire ! L’image que reflète Youtube de la télévision est alors violente, parce qu’outrancière dans tous les sens. La télévision ne serait que fous rire, gadins et lapsus en direct, engueulades en tous genres, coups de poings ou gifles en plateau, etc.

Bien malgré lui, Youtube participe pleinement du phénomène de spectacularisation de la télévision. Et ce n’est pas la télé qui pourra dire le contraire…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s