Lou Doillon – Très intelligent(e)

Lou Doillon s’est (ou sait) (s’)entouré(er) des meilleurs pour livrer ce premier album. Si le calme Dahoesque règne sur ces Places, la fille Birkin a pris le temps de poser sa voix sur des mélodies sombres et décadentes. Certainement pas du goût de tout le monde et quelque peu « dayja vou », comme disent les américains, l’album prend tout de même d’assaut l’oreille pour le titre final Real Smart avec ce saxo soufflé incroyablement mixé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s