Ici les enfoirés, rejoins notre armée !

Il semble qu’il soit de bon ton de critiquer Les Enfoirés. Non pas que ce soit une nouveauté, mais j’ai remarqué à travers différents médias que Les Enfoirés étaient souvent cités, malheureusement pas pour leur objectif caritatif, mais pour leur soit-disant dérives diverses et variées.

Que ce soit Renaud qui regrette qu’il y ait des non-chanteurs, Yannick Noah qui trouvent trop luxueux l’hôtel dans lequel les artistes sont logés, RMC info sur laquelle j’ai pu entendre que les restos du coeur étaient devenus une « cantoche » où plus personne n’a honte d’aller, ou dernièrement Jean-Louis Murat qui trouve dommage que ce soit devenu un lieu de promotion, Les Enfoirés se font chahuter.

On remarquera l’absence de réponse du côté de la défense.

Petit argumentaire en faveur des Enfoirés, intitulé « et même si… »

Et même si les hôtels sont de luxe pour les chanteurs, et même si les concerts annuels profitent à la promotion de certains, et même s’il n’y a pas que des chanteurs… quel acteur culturel aujourd’hui est capable de mobiliser autant de fonds pour une association caritative ? Qui peut prétendre à récolter autant de dons à travers un objet culturel populaire ?

Il n’est pas étonnant de voir des célébrités autres que chanteurs : la politique des enfoirés à toujours celle d’inviter un maximum de personnalités (majoritairement de la chanson, mais pas que) afin d’optimiser l’audience et vendre ainsi un maximum de CD (en plus de la publicité faite lors de la retransmission sur TF1).

Le seul regret que j’émettrais serait plutôt artistique. Les heures de gloire, à mon goût, sont celles des années 90 où les duos étaient privilégiées. On se souviendra plus facilement de Céline Dion et Maurane qui reprennent Quand on a que l’amour, Obispo et Kaas sur L’aigle Noir, Leforestier et Paradis entonnant Mistral Gagnant. Depuis les années 2000 où Les Enfoirés se sont « spectacularisé », ils ont peut-être perdu cet âme si particulière qui réunissait deux artistes de notre patrimoine de la chanson française sur une reprise elle-même d’anthologie.

Peu importe : Les Enfoirés remplissent leur 5 ou 6 dates en quelques heures, les CD et DVD survolent les charts des semaines entières et les décors et lumières sont chaque année éblouissants.

Le fait est que Les Restos du Coeur accueillent de plus en plus de familles, ce qui est inquiétant, et qu’on ne se pose pas vraiment la question de savoir ce que seraient ces gens si Coluche n’avait pas eu cette (bonne, certains oseront) idée de nous filer un rancard, à ceux qui n’ont plus rien, sans idéologie, discours ou baratin…

Encore un autre hiver, signé JJG, et à paraître bientôt ne devrait pas déroger à la règle, alors je me pose la question : pourquoi tirer sur une ambulance ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s