Puggy ! Avec deux G !

Ils sont sur scène et en tournée, et s’il y a un groupe à ne pas rater cette année c’est PUGGY ! Avec deux G !

Ils sont trois et seulement trois et ils déménagent comme quarante. Une énergie incroyable, une technique époustouflante (instrumentale comme vocale), on a affaire à un groupe qui va bientôt exploser les ventes (sur le prochain album à paraître en 2012 ?), je veux bien le parier.

Le plus incroyable est qu’ils arrivent à faire du pur rock avec des chansons pur pop. L’album Something you might like y passe en entier, en plus de quelques anciens titres moins connus qui font jumper le public. Et une reprise de Brel, « parce que lui n’a pas pu venir ce soir… », qu’il aurait adoré.

Matthew Irons au chant est une sorte de virtuose de la profondeur de voix. Tantôt lisse, tantôt rauque, tantôt grave, tantôt perchée, il balance de l’un à l’autre comme un cheval à bascule en bois, et bien sûr il s’en amuse. Romain Descampes (français de son nom) rythme le band d’une basse rock and folk. Reste le batteur Ziggy, suédois, une sorte d’extraterrestre dont deux membres protubérants se finissent par des baguettes qui partent dans tous les sens.

Vous secouez le tout. Ou plutôt c’est eux qui vous secouent : cela donne ce groupe survitaminé belge. Puggy. Avec deux G… s’il vous plaît.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s