Pour les amoureux du rock comme on en fait plus – Grizzly, Louis Bertignac

 Louis Bertignac, Grizzly

A croire que c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleurs soupes. Grizzly nous fait revenir entre 20 et 30 ans en arrière. Il n’y avait que Bertignac pour sortir ces riffs. La comparaison avec son ancien groupe de l’époque du téléphone filaire est inévitable. C’est même lui qui commence les hostilités avec le sous-titre « Ca c’est vraiment moi » sur la pochette.

Les textes ne sont pas exceptionnels, mais ils sont tout juste parfaits pour cette musique. Elle rend fou, elle donne envie de bouger, dans tous les sens, de casser (ce qu’on peut casser sans frais). Sa voix d’ours mal léché correspond parfaitement au profil.

Et pour les amoureux de la guitare rock, c’est aussi l’occasion d’écouter un album populaire où la part belle est faite aux solos : ce qui est devenu quasi inexistant. Le « vieux » n’est pas prêt à laisser sa place et a plutôt bien supporté le passage au téléphone portable…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s